Enfant de Pau, il donna « la France au Béarn », promulgua l’Edit de Nantes et mit à l’honneur la poule au pot. Mais de qui s’agit-il ?

Vous l’avez deviné, il s’agit d’Henri IV (1553-1610), roi de France et de Navarre.

Si ce grand roi adoré des français, a compté dans l’Histoire de France, il a également durablement marqué sa ville de naissance.

Du personnage au bonbon

En 1998, pour lui rendre hommage, un célèbre confiseur de Pau décide de créer un bonbon en son honneur. Pour cela, quoi de mieux que de
s’inspirer du caractère et de la vie privée d’Henri IV. On sait que ce roi aimait « coucougner », ce qui veut dire en patois béarnais, câliner, cajoler, chouchouter… en deux mots, offrir un moment d’amour. Et pour preuve, on connait 54 maîtresses et 27 enfants au « Vert Galant ».

Pour célébrer La joie de « coucougner » d’Henri IV, notre malicieux confiseur  invente une délicieuse spécialité sucrée qui obtiendra en 2000 le prix du Meilleur Bonbon de France : Les Coucougnettes de Pau.

Il faut dire que ces gourmandises sont d’une qualité exceptionnelle et croquer dans une coucougnette est une expérience inoubliable. Pour les réaliser, on trempe les amandes grillées dans un chocolat noir puissant à 70% de cacao puis on les enrobe d’une pâte d’amande aromatisée d’une eau-de-vie de gingembre et d’Armagnac, liqueur du Sud-Ouest. Un bain dans du jus de framboise donnera la couleur rose. Enfin, chaque coucougnette est roulée dans un lit de sucre blanc de canne. Un pur délice !

Henri IV, Roi de France et de Navarre

Baptisé d’une goutte de jurançon et d’une gousse d’ail, il reçoit pour premier berceau une coquille de tortue… Elevé avec les fils du peuple, il devient Henri IV roi de France en 1594.

Son parcours, ses faits d’armes, sa vie amoureuse, son rôle pacificateur, son « caractère royal et empreint de bonhomie » ou encore ses bons mots en ont fait un personnage adoré des Français. 
L’Edit de Nantes, son panache blanc et ses déclarations : « Paris vaut bien une messe » font partie de l’Histoire. Le destin d’Henri IV est également gravé dans la pierre : celle du Château de Pau où il naquit en 1553. 


Une video amusante sur la fabrication de la Coucougnette de Pau :

 

La Coucougnette de Pau (64)

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *