Le sud-ouest compte de nombreuses spécialités sucrées. Ce coin de France déjà réputé pour sa gastronomie, propose la plus grande variété de confiseries de l’hexagone. Toutes les saveurs, toutes les textures y sont représentées, de quoi satisfaire les plus gourmets.

Parmi toutes ces sucreries, il se trouve une curiosité qui fait aujourd’hui la renommée d’une petite ville de Charente-Maritime : le bois cassé de Saint-Jean-d’Angély.

 

Origine du bonbon

L’histoire de ce bonbon commence en 1904 lorsqu’un confiseur rate la pâte composée de sucre et de glucose qu’il destinait à la fabrication de berlingots.

 
Par inadvertance, il obtient un bonbon léger et croustillant qui a l’aspect de bois cassé de 3 à 4 centimètres. Son goût unique, gourmand et légèrement caramélisé, son aspect feuilleté vont vite le rendre célèbre dans le petit monde de la confiserie.

 

 

Une confiserie qui a failli disparaître

Et pourtant, ce bonbon qu’on ne trouve nulle part ailleurs, au goût si délicieux a failli disparaitre…

Après guerre, il tombe en désuétude et c’est grâce à la volonté de quelques confiseurs que la tradition du bois cassé survit. Ces dernières années, la production est relancée.

La friandise s’exporte mal car le bonbon est fragile, il faut le déguster rapidement sinon il perd de son aspect feuilleté. Pour la goûter, le mieux est de se rendre sur place à Saint-Jean-d’Angély. Vous pourrez alors voir sa fabrication en direct et vous promener dans cette jolie petite ville.

 

En résumé

Issue d’une erreur de fabrication, la création du bois cassé, entièrement naturel, au goût légèrement caramélisé, remonte au début du XXe siècle. Quatre générations d’artisans confiseurs à Saint-Jean-d’Angély (17) se sont succédées depuis pour maintenir le savoir-faire. Le dernier d’entre eux, Jérome Joguet, a repris le flambeau en 2018 et continue à respecter scrupuleusement l’authentique recette.

Le bois cassé de Saint-Jean-d’Angély (17)

Post navigation


4 thoughts on “Le bois cassé de Saint-Jean-d’Angély (17)

  1. Bonjour Madame,
    Merci pour votre gentil commentaire. Cela fait plaisir. Les confiseries présentées sont des confiseries artisanales plutôt haut de gamme, souvent composées de plusieurs ingrédients. En Bretagne, en Normandie et aussi au Nord de la France, on trouve moins de différents types de bonbons. Ce sont plutôt des bonbons de sucre cuit (sucettes type niniches, berlingots,…) et des caramels (de beurre salé pour la Bretagne). Il y a donc moins en général à raconter. Je réfléchis néanmoins à un grand article sur l’histoire du Caramel qui concernera également la Bretagne. Pour un bonbon Finistérien ;), Je vous conseillerai le Berlingot du cap Horn à Quimper qui lutte contre le mal de mer !
    Pour Brest, je n’en ai pas connaissance mais peut être pouvez vous m’aider ?
    Enfin, un premier coffret de confiseries « Les premières confiseries – De l’usage thérapeutique à la gourmandise » va sortir pour Noel et sera accompagné d’un livret expliquant l’histoire des différents bonbons. Vous pourrez enfin gouter ! 🙂
    Bien cordialement, une angevine

  2. Je viens de tomber sur votre site,heureusement que j’avais des bonbons sous la main, parce que rien que le site en lui-même est particulièrement gourmand !
    Et on apprend beaucoup sur l’histoire des bonbons par régions.
    On ressent à travers vos multiples recherches une passionnée, d’histoire et…..de bonbons ! 😉
    J’ai rentré votre site dans mes favoris et je le visiterai régulièrement.
    Bravo et merci Véronique !
    Une « brestoise » ( tiens, d’ailleurs, à propos, existe-t-il un bonbon spécifique à ma ville ?😉😊)

  3. Bonjour,
    Je vous remercie pour votre message. Pour le moment le site terresdebonbons.com ne vend pas de confiseries.
    Il va cependant évoluer dans les mois qui viennent afin de pouvoir vous proposer les bonbons que vous souhaitez.
    Le site de vente en ligne devrait être prêt au 1er trimestre 2021.
    N’hésitez pas à revenir vers nous.
    Véronique de Terres de Bonbons

  4. Bonjour
    Esque vous faite des boules fourré au miel à façon
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *