En dehors de la faïencerie qui fait sa renommée depuis des siècles, Nevers (Nièvre) est également célèbre pour sa confiserie. Plusieurs spécialités sucrées ont vu le jour dans la ville dont le fameux Negus.

Origine et date de création

Le Négus fut créé en 1902 en l’honneur du souverain d’Ethiopie en visite officielle à Nevers. Le nom du bonbon ne fut pas choisi au hasard puisque le terme « Négus » désigne le titre  porté par les souverains éthiopiens.

Pour la petite histoire, l’Ethiopie est la terre africaine qui résista à la colonisation et à l’agression européenne, ce qui donna à l’empire un certain prestige.  

 

Le Négus, qu’est-ce que c’est ?

Le Négus est un caramel mou dans un caramel dur, parfumé soit chocolat, soit café. Pour rappeler le teint mat de l’empereur d’Abyssinie, le bonbon est foncé.

Depuis sa création, la fabrication n’a pas changé et requiert des années d’apprentissage. Les caramels au chocolat doivent leur texture fondante au lait, au beurre, au sucre et à la pâte de cacao. Petit frère du Négus, l’Abyssin doit sa couleur brun clair au café qui parfume le caramel mou.

Découpés et refroidis, ils sont plongés quelques secondes à l’aide d’une fourchette à trois dents, dans un bain de sucre en fusion. En refroidissant sur un marbre huilé, les Négus prendront leur forme caractéristique ovale.

Afin de les protéger, les bonbons sont conservés dans une boîte ronde en métal, aux couleurs vert et or. A l’abri de l’humidité et de la chaleur, ils garderont tout leur craquant.

Le Négus de Nevers (Nièvre 58)

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *