1. Les dragées

Au XIIème siècle, les apothicaires eurent l’idée de fondre le sucre de canne, rapporté par les Croisés, pour enrober des épices et des amandes. Aujourd’hui, il existe tout un éventail de dragées : au chocolat, aux fruits, à la nougatine… Les dragées sont généralement mangées pour les mariages, les baptêmes, les communions ou les bar-mitsvas. En effet, la dragée est assez chère, il fallait jusqu’à un période récente plus de dix jours pour en fabriquer.

La fabrication du dragée : l’exemple du dragée de Verdun
https://www.youtube.com/watch?v=qplyLf19M38

Avec la dragée, la praline fait partie des plus vieux bonbons de France. Ces deux bonbons sont parents, le dragée étant une version élaborée de la praline.

La praline est un bonbon constitué d’une amande enveloppée de sucre cuit, lequel peut être teinté et parfumé de diverses manières. La praline peut être concassée pour donner le pralin utilisé en pâtisserie. Lorsqu’elle est écrasée et mélangée à du chocolat elle forme le praliné.

Les dragées

Post navigation